LA COMMUNE DE PARIS

RÉVOLTE ET ANARCHIE


C'est de la place Saint-Pierre de Montmartre que Léon Gambetta, membre du Gouvernement de la défense nationale, s'envole en montgolfière en direction de Tours, le 7 octobre 1870 lors de la guerre franco-prussienne. Observant depuis le ciel l'ennemi assiéger Paris, il nourrit l'espoir de contribuer à stopper les troupes allemandes dans une guerre provoquée par Napoléon III lui-même. Son acte courageux ne portera pas ses fruits.


Ce souvenir est gravé sur l'un des murs du square dédié à la mémoire de Louise-Michel , "la Vierge rouge" en contrebas du Sacré-Coeur. Institutrice, mais surtout héroïne de la Commune, mouvement d'insurrection de la classe ouvrière et des chômeurs qui engendra d'extrêmes et sanglantes oppressions au coeur même de Paris. Poète devenue anarchiste, elle fut la première à arborer le drapeau noir symbole du mouvement libertaire, l'éducation des pauvres était une de ses priorités.

Elle imposait également un féminisme engagé quant à la place des femmes de son époque, qui pour elle sans distinction, prostituées ou de bonne famille, ne pouvaient choisir leur destin face aux hommes. Louise Michel écrivait sous le nom d'un des personnages masculins de son ami Victor Hugo, "Enjolras" qui se sacrifie pour le pays dans " Les Misérables ". Militante emprisonnée, jugée, déportée mais toujours déterminée jusqu'à sa mort en 1905, son militantisme pour le prolétariat a marqué l'histoire du XIXème siècle.



2020 COPYRIGHT - TIMELINERZ.COM

SVBTILE TOULOUSE ® + SVBTILE TOULOUSE COLOR -