SUBLIME SCANDALE

03.09.2016

 

 

 

GÉNIE DE LA DANSE, BACCHANTES, FAUNE ET L' AMOUR

 

En 1869, après pas moins de trois années de désaccords et d'études sur le sujet, le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux et l'architecte Charles Garnier inaugurent une figure de style jamais osée auparavant ... qui deviendra la plus scandaleuse de l'histoire de la sculpture au XIXème siècle. Le groupe "La Danse" apparaitra dans toute sa spontanéité aux avant-corps de la façade du plus sompteux Opéra de Paris parmi trois autres : " La Musique ", " La Poésie Lyrique ", " Le Drame Lyrique ". " Une espèce de ronde légère, autour du génie inspirateur ". Une farandole tournoyante inspirée de l'Antiquité mais également par les acrobates et danseuses de l'Opéra.

 

À sa sortie, tant de réalisme, de spontanéité et de corps libres provoquèrent un choc, une bouteille d'encre fut même jetée dessus. Emile Zola n'avait d'attrait ni pour l'architecture de l'Opéra, ni pour cette oeuvre qui selon lui reflétait les mauvaises moeurs de la cour impériale et était une " satire violente de la danse contemporaine ".

 

Mais le chef-d'oeuvre demeure et continue de faire tourner les têtes au Musée d'Orsay où il est protégé de la pollution. C'est sa copie que nous admirons aujourd'hui, réalisée par le sculpteur Paul Belmondo, père de l'acteur Jean Paul Belmondo.

Please reload