LE PONT NEUF

05.10.2016

 

  

LE PLUS VIEUX PONT DE PARIS

 

Classé monument historique, le plus ancien des ponts parisiens fut construit puis nommé ainsi à la fin du XVIème siècle, innovant un nouveau style de vie pour les piétons. Les ponts sont pour la première fois dégagés, et les trottoirs, les tout premiers de la ville, permettent aux citadins de circuler sans se préoccuper des charrettes et des carrosses. La volonté de mieux approvisionner la ville en eau d'Henri IV donna naissance à une gigantesque pompe hydraulique, sous la forme d'un esthétique immeuble posé sur la Seine, d'où l'eau était prélevée. Elle alimentait le palais du Louvre, les Tuileries et ses jardins. Ce moulin moderne fut nommé La Samaritaine (rapport aux Évangiles et au puits de Jacob).

 

Bien plus tard, en 1870, un petit camelot plein de rage de réussir, Ernest Cognacq, s'installe sur le Pont Neuf, à l'emplacement de la pompe. Son échoppe propose des tissus andrinoples rouges qui lui valent le surnom de «Napoléon du déballage». Quelques années plus tard, avec sa femme Marie-Louise Jaÿ, il reprendra le fameux nom issu de la Bible pour son magasin qui, progressivement, deviendra un des lieux phares de la consommation de Paris avec le Bon Marché, Au Printemps, les Galeries Lafayette et les grands Magasins Dufayel. La Samaritaine, plus qu'un temple du mercantilisme, un chef d'oeuvre Art nouveau et Art déco imaginé par les architectes Henri Sauvage et Frantz Jourdain.

 

 

 

Please reload